Cap sur le binaural chez France Televisions…

«  Il y a un an et demi, nous avons mis en place une captation des Vêpres de Monteverdi à la chapelle royale de Versailles, tout s’est fait en binaural de synthèse. Nous avons aussi réalisé une expérience sur Roland-Garros, avec des têtes de captation binaurales, là c’était du binaural natif sur chacune des caméras. Et puis, nous travaillons aussi avec le département des Nouvelles écritures de France Télévisions qui diffuse tous ses programmes sur Internet. C’est là où nous trouvons la meilleure cible, puisque ce sont des gens qui écoutent au casque et surtout les contenus sont différents puisqu’ils s’adressent beaucoup plus aux jeunes et aux personnes qui consultent en mobilité.

Ceci est un extrait de l’interview de Lidwine HO, chef de projet, dans Mediakwest