Le CSA pointe les faiblesses de la production audiovisuelle française

Le CSA a réalisé une étude sur l’économie du secteur de la production. Le tableau de la production audiovisuelle n’est pas rose. Un secteur atomisé, dominé par quelques gros, une foule de toutes petites entreprises n’employant aucun collaborateur qui « vivotent » ; des chaînes de télévision qui souffrent ; des performances mitigées pour les programmes français à l’export et en termes d’audience. Le tableau de la production audiovisuelle française dressé par une étude du Conseil supérieur de l’audiovisuel n’est pas rose.

La suite, instructive…