Phox en procédure de sauvegarde

Menacé de faillite, le principal réseau français de magasins d’appareils photo vient de se placer en urgence sous la protection de la justice. A la demande de ses dirigeants, l’entreprise bénéficie depuis le 12 août d’une procédure de sauvegarde, ce qui gèle ses dettes. Ainsi en a décidé le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis). « Si on avait tardé quelques semaines, on filait en liquidation immédiate », reconnaît le directeur général, Fabrice Filleur.

Le Monde