Une caméra qui va taper dans le dur du métier!

LYTRO, dont avait déjà remarqué un appareil photo permettant de changer la mise au point APRES le shooting, réitère, en rajoutant le mouvement : la camera LYTRO Cinema sera présentée au NAB la semaine prochaine. Mais qu’a-t-elle de nouveau, cette caméra?

Bien sûr, elle capte la lumière, mais pas seulement. Elle analyse en même temps l’environnement en 3D, et y définit les coordonnées de chaque élément présent dans le plan. Ce qui fait que vous pouvez retire ou modifier chacun de ceux-ci après le tournage, en post-production, post-production qui va s’en trouver radicalement changée, pour le coup! C’est même une révolution!

Finis, les fonds verts, plus besoin! Il suffit de retirer le fond, quel qu’il soit! Mauvais réglage de shutter : on change! Transfert de point? En postprod!  Intégration d’objets 3D? Plus de tracking, motion controls intégrés! Ébouriffant!

Cette caméra annihileuse de méthodes traditionnelles n’est pas à la portée de toutes les prods; la location est quand même à 125 000$/j. Et c’est une caméra qui aime les gros chiffres. Comme dit TechCrunch :

The Lytro Cinema camera gathers a truly staggering amount of information on the world around it. The 755 RAW megapixel 40K resolution, 300 FPS camera takes in as much as 400 gigabytes per second of data.

Bref, en attendant de voir cette révolution en vrai, regardons une vidéo… Et rêvons…